Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous.
Rechercher
Je m'abonne

Huile de coco : Le super-aliment était un escroc

Les vertus du super-aliment des années 2010 ont été largement surestimées.

Chère lectrice, cher lecteur, la star du mieux-être a du plomb dans la coque. Ces dernières années, surfant sur la vague des super-aliments, à très haute teneur en nutriments, vitamines, oligo-éléments, minéraux, etc., l'huile de coco est devenue un produit phare des boutiques bio comme des rayons de supermarché. Jusqu'à ce qu'une étude d'une chercheuse de Harvard conclue que ce super-aliment 100% végétarien serait, en fait, "un pure poison" !

Alors, avons-nous été les gogos de l'huile de coco ?

Plus calorique que magique...

Navigant en provenance des plantations d'Indonésie, d'Inde, des Philippines ou du Brésil, l'huile de coco a d'abord dévalé sur nos corps de vacanciers pour les protéger des agressions du soleil.

Puis elle est entrée dans nos salles de bains avec la promesse d'assouplir nos peaux et de sublimer nos chevelures.

Enfin, poussée par les vents de la mode nutritionnelle, la "coco" s'est invitée dans nos assiettes, donc nos organismes. Cette fois, l'huile miraculeuse devait tout soulager, ou presque. En vrac, notre système immunitaire, nos problèmes rénaux et cardiaques, notre hypertension, le diabète, le cholestérol, le surpoids, la maladie d'Alzheimer, le cancer et même lutter contre le VIH, virus du sida... N'en jetez plus !

Ce catalogue de promesses évoque les discours des bateleurs ou camelots, prêts à tous les bons mots ou superlatifs pour vendre des béquilles à un cul de jatte.

On n'est plus dans le produit miracle, mais carrément dans la magie

"Too much" pour Karin Michels, lanceuse d'alertes de l'université d'Harvard aux Etats-Unis, qui enfonce même le clou dans la noix en affirmant que cette huile serait sans doute "le pire aliment que vous puissiez avaler !".

Pourquoi un tel revirement ? Tout simplement parce que l'huile de coco est la championne du taux d'acides gras saturés, des ennemis de notre organisme, à qui l'on doit maladies cardiaques et problèmes de cholestérol (1)...

Découvrez vite la suite de cette lettre d'information en vous inscrivant gratuitement à la newsletter du Club Solutions Santé Nature à droite de cette page

(1) Agence canadienne d'inspection des aliments ; inspection.gc.ca - Bureau pour le développement de la recherche sur les oléagineux tropicaux pérennes ; burotrop.org - Nutritional and Health Aspects of Coconut Oil ; coconutoil.com - Blog Yuka ; yuka.io

Commenter

Sur le même sujet

    Réagissez
    Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme