Rechercher

Le ménage est aussi dangereux que la cigarette pour les poumons !

Faire le ménage n'est pas sans risque pour vos poumons.

Verra-t-on bientôt sur l'emballage de nos produits d'entretien la mention "Faire le ménage tue !", comme sur les paquets de cigarettes ? Une étude menée par des chercheurs norvégiens de l'Université de Bergen met en évidence les dangers des produits chimiques ménagers sur les poumons. De quoi revenir au bon vieux plumeau...

Nettoyants, récurants, désinfectants, décapants, blanchissants, purifiants... À force de leur demander de plus en plus d'efficacité, nos produits d'entretien ont fini par se retourner contre nous à grands coups de molécules.

Cette terrible constatation, les scientifiques de l'Université de Bergen (Norvège) l'ont faite après avoir suivi 20 ans durant (de 1992 à 2012), un échantillon de 6235 hommes et femmes, âgés 20 à 44 ans. Les chercheurs les ont interrogés sur leurs habitudes ménagères et ont mesuré leurs capacités pulmonaires à trois reprises dans le temps.

Les résultats, alarmants, montrent une diminution sensible de la capacité respiratoire des femmes faisant régulièrement le ménage (chez elles ou chez un employeur) par rapport à celles qui ne le font pas ou rarement. À tel point que les effets néfastes de cette activité seraient équivalents à la consommation d'un paquet de cigarettes par jour. Imaginez alors le résultat si vous faites le ménage et, qu'en plus, vous fumer... Chose curieuse et non encore tout à fait expliquée, les hommes seraient moins sensibles à la toxicité des sprays et autres vaporisateurs de particules.

Au fond, il n'y a pas de quoi être surpris par cette étude. Comment voulez-vous que des produits conçus pour décaper votre four, décrasser vos carrelages ou désentartrer vos sanitaires soient attentionnés et inoffensifs avec vos organes internes, notamment vos alvéoles pulmonaires ?

La solution ? Revenir à des usages domestiques plus manuels (balais, aspirateurs, chiffons) et à des produits d'entretien à l'innocuité avérée. Le mieux étant de les fabriquer soi-même.

Comment fabriquer ses produits ménagers "bios"

Le plus simple : le nettoyant au bicarbonate de soude.

Prenez un bidon de lessive vide, versez-y 2 belles cuillérées à soupe de bicarbonate de soude, ajoutez-y 2 litres d'eau bien chaude, secouez et servez sur les surfaces à nettoyer. Un peu d'huile de coude, on frotte, on rince, ça brille et ça laisse aussi les poumons impeccables !

Le plus transparent : le lave vitres au vinaigre blanc.

Remplissez un spray d'une moitié d'eau et d'une moitié de vinaigre ménager. Frottez carreaux et miroirs avec ce mélange à l'aide d'une éponge douce. Essuyez avec un chiffon tout aussi doux (microfibres). Résultat garanti et santé préservée...

Le plus terre à terre : le nettoyant pour le sol au savon noir.

Une rasade de savon noir dans un seau d'eau chaude et vos carrelages, débarrassés leurs impuretés, retrouveront tout leur éclat. Et vous, vous conserverez le vôtre... Le savon noir est également idéal pour confectionner un liquide vaisselle aussi sain qu'économique : dans un flacon vidé de tout produit chimique, versez 1/2 litre d'eau chaude, une cuillère à soupe de bicarbonate de soude, ajoutez-y un demi-verre environ de savon noir, et 1/2 verre de vinaigre blanc. Choisissez une huile essentielle dont vous appréciez le parfum (citron, pamplemousse...). Vous en glissez quelques gouttes dans votre cocktail. Secouez, lavez, rincez. Votre vaisselle est nickel.

Et, surtout, lorsque vous faites le ménage ou la vaisselle, soyez délicats avec vous-mêmes, prenez des gants !

Commenter

Sur le même sujet

    Réagissez
    Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme