Rechercher

Pourquoi les fêtards meurent plus tôt

Des nuits trop agitées plombent votre santé

Si vos nuits sont beaucoup plus agitées que vos jours, vous augmentez sensiblement les risques de troubles, voire de pathologies lourdes, qui mettront en péril votre santé. Il est temps de régler votre horloge interne pour vivre mieux et plus longtemps.  

Ils ne font pas partie du Club des 27, ces rock stars décédées dès l'âge de 27 ans de trop d'abus (1) et pourtant, les couche-tard risquent eux aussi une mort précoce, et tout au moins une santé précaire. Selon une étude publiée par Chronobiology International (2), si vous vous couchez régulièrement tard et ne dormez pas un minimum de sept heures par nuit, vous augmentez vos risques de décès de 10 %. Tout simplement parce que les oiseaux de nuit sont presque deux fois plus touchés par des troubles psychologiques. Leurs risques de diabète augmentent de 30 % et de troubles respiratoires de 22 %. Sans oublier les conséquences sur la pression artérielle, le fonctionnement des reins ou du foie, les risques accrus d'accidents dus à la somnolence et la propension à la rumination (des idées noires).

Prenez soin de votre "chronomètre biologique"

Plusieurs facteurs expliqueraient cette prévalence : plus d'opportunités de consommer alcool et psychotropes, mauvaises habitudes alimentaires, perturbation de l'action de la mélatonine, l'hormone du sommeil et au final une horloge biologique interne complètement déphasée. Ce "chronomètre" niché au cœur de notre cerveau, dans l'hypothalamus, indique à notre organisme le bon rythme biologique, lui commandant de distinguer périodes d'activité et temps de repos, éveil puis sommeil. Pour lui permettre de fonctionner correctement, nous devons dormir suffisamment (au moins sept heures par nuit selon les spécialistes du sommeil) et profiter au maximum de la lumière naturelle (plutôt que de celle, bleue et perturbante, de nos smartphones ou des stroboscopes de discothèque !).

Pour recaler votre horloge interne

- Un bain de lumière naturelle au réveil. Plutôt que de vous coucher à l'heure de la pleine lune, réveillez-vous à celle du laitier et ouvrez vite les volets pour profiter de la lumière du soleil. Elle vous rechargera en mélatonine, cette hormone synthétisée le jour et produite par une glande à l'arrière du cerveau, qui reprogramme votre horloge biologique et vous prépare au sommeil.

- Prenez exemple sur les animaux sauvages. Plutôt que de jouer les oiseaux de nuit, tâchez de rapprocher votre rythme de celui du soleil : couchez-vous avec lui, réveillez-vous avec lui (si possible). Et couchez-vous à heure fixe.

- Alimentez-vous à heure fixe. Un rythme régulier pour vos trois repas par jour (petit-déjeuner protéiné, déjeuner dense et dîner léger) donne des repères indispensables à votre horloge interne. Et évitez de grignoter entre les repas, ça brouille les pistes...

- Bougez-vous. Marchez, nagez, pédalez et luttez contre la sédentarité !

- Mangez selon la saison. Les framboises c'est l'été et les patates douces c'est l'hiver, pour un vrai équilibre alimentaire.

- Eteignez vos écrans une heure avant de retrouver Morphée. La lumière bleue des leds émises par nos smartphones notamment perturbe la sécrétion de la mélatonine et donc l'endormissement.

(1) Brian Jones, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain, Amy Winehouse, etc.

1 commentaireCommenter

Sur le même sujet

    1 commentaire(s)
    Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
     

    Mon Dieu, mon temps sur cette terre est compté.

    L.A. - Le 11/10 à 17:42Signaler un abus