Rechercher

“Candida auris”, le champignon ultrarésistant qui nous menace en secret

Quand les symptômes touchent des personnes déjà affaiblies ou en mauvaise santé, ils peuvent se révéler fatals.

Vous n'avez sans doute jamais entendu parler de ce champignon microscopique. Et pourtant, c'est bien lui qui est à l'origine de graves infections, dont certaines fatales, des deux côtés de l'Atlantique ces dernières années.

Comme le rapporte le New York Times, le Royal Brompton Hospital de Londres - plus grand centre médical spécialisé dans les maladies du cœur et du poumon au Royaume-Uni - a dû fermer une dizaine de jours en 2016 pour décontamination après une infection au Candida auris. Une mesure exceptionnelle prise dans le plus grand des secrets.

Plus grave encore, entre 2016 et 2017, au sein du très moderne hôpital universitaire La Fe de Valence, en Espagne, 372 patients ont été touchés par ce champignon, dont 85 ont été victimes d'une infection du sang.Selon la revue américaine Mycoses, spécialisée dans les maladies fongiques, 41 % d'entre eux seraient décédés dans le mois suivant. Là encore dans le plus grand secret. L'établissement s'est contenté d'un communiqué précisant (qu') "il est très difficile de savoir si les patients sont morts à cause de ce pathogène, puisqu'ils avaient beaucoup de maladies en plus et étaient dans un état très avancé". Selon le New York Times, une unité néonatale aurait également été touchée au Venezuela et en 2018, le Candida auris aurait provoqué le décès d'un homme placé en quarantaine au Mount Sinaï Hospital de New York.

D'après les Centers for disease control and prevention, principale agence fédérale américaine chargée de la santé publique, 587 cas de personnes ayant contracté Candida auris ont été rapportés rien qu'aux Etats-Unis.

Les symptômes - fièvre, courbatures, fatigue - sont apparemment ordinaires. Mais quand ils touchent des personnes déjà affaiblies ou, pire, en mauvaise santé, ils peuvent se révéler fatals.

Mais qui est ce champignon "tueur" ?

Sans doute installé sur Terre depuis des milliers d'années, il a été découvert en Asie en 2009, précisément sur des patients souffrant d'otite, d'où son patronyme ("auris" signifie oreille en latin). Depuis, il s'est montré particulièrement envahissant.

Si ce champignon invisible à l'œil nu se développe si vite c'est qu'il est résistant à une classe ou plus d'antifongiques.

Ces médicaments sont aux champignons ce que les antibiotiques sont aux bactéries. Ils sont donc utilisés pour lutter contre les infections locales ou profondes à champignons microscopiques.

Cette "antibiorésistance" n'est pas nouvelle, mais c'est une tendance lourde et de plus en plus inquiétante.

Comme le Club Solutions Santé Nature vous le révélait en novembre dernier, l'antibiorésistance est devenue un problème de santé publique "important" dans l'Hexagone : le nombre d'infections à bactéries multirésistantes a été estimé à 125 000 en France en 2015. Et cette antibiorésistance provoque jusqu'à 5500 décès par an !

L'abus de fongicides développe sa résistance aux médicaments

Candida auris suit le mauvais exemple de Aspergillus fumigatus, qui dès le début des années 2000 s'est révélé résistant à l'itraconazole, médicament antifongique que les spécialistes pensaient pourtant efficace contre toutes les familles de champignons !

Le Candida, comme l'Aspergillus, se cache dans de nombreux sols - champs cultivés, parterres de fleurs, jardins, etc. - autant d'espaces traités... aux fongicides.

Et ces antiparasites pulvérisés sur tout selon le New York Times, "pommes de terre, haricots, blé, tomates, oignons", exacerbent l'antibiorésistance des champignons.

Un cercle vicieux qui n'est pas près de cesser. Ainsi, selon une grande étude britannique publiée en 2016, la résistance aux antibiotiques pourrait faire dix millions de morts supplémentaires dans le monde chaque année d'ici 2050 (un décès toutes les trois secondes). Ce fléau sanitaire se révélerait alors plus meurtrier que le cancer.

Commenter

Sur le même sujet

    Réagissez
    Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme